Edito

Lire la suite

Slolia

Lire la suite

LITTÉRATURE SLOVAQUE EN FRANÇAIS

Auteurs

  • Marek Vadas (1971)

    Marek Vadas mêle dans ses textes des récits folkloriques traditionnels d’Afrique noire et des récits existentiels plus sombres tirés de traditions culturelles européennes. Au cours de ses nombreux voyages au Cameroun, il acquiert une profonde connaissance de la culture locale et devient conseiller du roi du petit royaume de Nyengié. Dans ses histoires mystérieuses, où s’entremêlent réalité et imagination, vivants et morts, le bas monde et le sacré, l’Afrique est présente en toile de fond. Ses récits sont empreints d’ironie, d’humour noir et d’absurdité. Le lecteur franchit la limite où le fantastique devient totalement naturel, évident et quotidien, un peu comme dans un conte de fées ou un mythe. Son livre Liečiteľ (Le Guérisseur) a reçu, en 2007, le prix littéraire slovaque le plus prestigieux, Anasoft litera. Les rites, les mythes et la magie ne donnent pas simplement au texte une touche exotique, mais ils s’intègrent aussi d’une manière étonnamment parfaite dans notre contexte rationnel et nous révèlent beaucoup sur notre passé et notre subconscient.

  • Mila Haugová (1942)

    Le vrai noyau de la poésie de Mila Haugová, ce sont les rapports homme-femme observés à travers les images sacrées du corps humain, de la chair. Dès ses premières poèmes, l’un des thèmes-clés de son œuvre poétique se profile : l’amour érotique. Ses vers sont une réflexion profonde sur la douleur, la souffrance et la recherche constante de l’amour. Haugová parle la langue des étoiles et celle des plantes. Elle ne se charge pas du poids de la douleur ni de la souffrance du monde, mais cultive avec passion son espace vital. Car, selon ses propres paroles, elle écrit comme elle respire. En 2001, plusieurs de ses poèmes inspirés par des mythes et légendes ont été publiées par la maison d’édition parisienne Caractères, dans le recueil Gradiva. Par l’austérité du langage de ses poèmes, l’auteure se rapproche encore plus de l’essence de ce qu’elle est en train de vivre. Sa poésie sera également présentée dans l’anthologie Les Danubiennes (2019) des Editions Pétra.

    Les Danubiennes (2019)
    Traduction : Jeanine Baude et Miroslava Vallová
    Editions Pétra

    Gradiva (2001)
    Traduction : Jana  Boxberger, Sabine  Bollack, Vladimir-Claude Fisera a Monique Laederach
    Editions Caractėres

  • Viliam Klimáček (1958)

    Dans les années 90, alors jeune docteur en médecine, Viliam Klimáček a pris la décision de quitter son poste d’anesthésiste pour se consacrer pleinement à l’art dramatique et à la littérature. C’est à Bratislava qu’il a créé la troupe  GUnaGU pour laquelle il a écrit des dizaines de pièces aujourd’hui très renommées. Bien que son nom soit avant tout associé au théâtre, il s’est présenté, à plusieurs reprises, sur la scène littéraire comme auteur de prose à succès. Parmi ses œuvres les plus connues, on compte Horúce leto 68 (2011 ; trad. fr. Bratislava 68 : Été brûlant, 2018). Ce roman captivant, tragi-comique, basé sur des faits réels, débute dans la nuit du 20 au 21 août 1968, nuit d’été torride pendant laquelle les chars des cinq armées « alliées » pénètrent sur le territoire tchécoslovaque. À partir de ce moment, s’enchaînent des situations tout aussi tragiques que bizarres, où les héros du livre et leurs familles décident de leurs destins.

    Bratislava 68: Été brûlant (2018)
    Traduction: Richard Palachak, Lydia Palascak
    Agullo Éditions

  • Marek Vadas (1971)
  • Mila Haugová (1942)
  • Viliam Klimáček (1958)

Suivez nous sur les réseaux sociaux

facebook instagram

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.