Edito

Lire la suite

Slolia

Lire la suite

LITTÉRATURE SLOVAQUE EN FRANÇAIS

Auteurs

  • Balla (1967)

    L’un des écrivains les plus originaux de la scène littéraire contemporaine slovaque, connu pour ses nouvelles absurdes avec toute une pléiade de personnages esseulés, étrangers et étranges, incapables d’entrer en relation avec d’autres êtres humains. Le noyau de ses histoires sont souvent les conflits au sein d’une famille, et bien qu’on puisse qualifier son attitude de pessimiste, ses textes ne manquent pas d’humour. Il vit dans la petite ville de Nové Zámky où il travaille, à l’instar de Franz Kafka à l’époque, en tant que simple employé. Ses œuvres ont été traduites dans huit langues. Sa nouvelle V mene otca (Au nom du père, 2011) qui explore la vie d’un homme à la retraite et ses relations familiales compliquées, lui a valu le prestigieux prix littéraire slovaque Anasoft litera.

    Au nom du père (2019)
    Traduction : Michel Chasteau
    Editions Do

     

  • Mária Ferenčuhová (1975)

    Mária Ferenčuhová est née et a grandi à Bratislava où elle vit actuellement, après plusieurs années passées à Paris. Jusqu’à tout récemment, elle enseignait à l’Académie des Arts musicaux. Elle a notamment traduit en slovaque des romans d’auteurs français (Paul Virilio, Amélie Nothomb, Philippe Sollers, Samuel Beckett, Jacques Rancière, Laurent Binet, Alain Mabanckou). Comme elle le dit elle-même, elle écrit de la poésie quand elle est obligée, quand elle ne réussit pas à résister. Ce n’est pas un besoin pour elle, c’est une nécessité. Tous ses livres pourraient tout aussi bien être des fragments de journaux intimes. Elle travaille avec des images qui sont comme des carnets d’un monde qui ne rentrera jamais dans un cadre. Seuls les détails rentrent, souvent des objets très ordinaires, concrets qui ne peuvent avoir de sens qu’en association avec d’autres, qui se chevauchent de sorte que, finalement, ils peuvent fonctionner comme une métaphore. Les éditions La Traductière publient en français son dernier recueil de poésie, Imunita (Immunité, 2019) qui a connu en Slovaquie un grand succès auprès des lecteurs. Ce livre aborde la thème de la maladie, ici un cancer, pour explorer l’intimité de la lutte pour la survie et pour poser la question des répercussions de la maladie sur la relation avec l’autre. Ses poésies sont également présentées dans l’anthologie Les Danubiennes (2019) aux Editions Pétra.

    Immunité (2019)
    Traduction : Silvia Majerská
    La Traductière

    Les Danubiennes (2019)
    Traduction : Jeanine Baude et Miroslava Vallová
    Editions Pétra

  • Michal Hvorecký (1976)

    Michal Hvorecký, écrivain, journaliste, traducteur, est un personnage-clé de la littérature slovaque depuis 1989. En plus d’une entrée remarquée du jeune auteur dans le milieu littéraire post-communiste, notamment avec ses recueils de nouvelles aux tonalités cyberpunk, il a été, au début des années 90, l’un des acteurs de la naissance de la scène musicale électronique alternative en Slovaquie. Ses livres sont empreints de fascination pour le possible mais aussi pour les travers du progrès technologique de l’ère numérique. C’est dans cet esprit que se déroule l’histoire de son roman, Trol (Troll). Le jeune homme, protagoniste du livre, accepte de devenir troll rémunéré sur Internet, mais il découvre rapidement que dans la guerre des histoires, il n’y a pas de gagnant. Il travaille dur dans une usine mais au lieu de se contenter d’argent facile, il risque de perdre l’être aimé ainsi que son propre visage et son nom.

    Une métropole féérique (2018)
    Traduction: Vivien Cosculluela
    Monokel

    Bratislava, mon fol amour (2019)
    Traduction: Vivien Cosculluela
    LIC

  • Balla (1967)
  • Mária Ferenčuhová (1975)
  • Michal Hvorecký (1976)

Suivez nous sur les réseaux sociaux

facebook instagram

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.