Edito

Lire la suite

Slolia

Lire la suite

LITTÉRATURE SLOVAQUE EN FRANÇAIS

Auteurs

  • Zuska Kepplová (1982)

    Journaliste et collaboratrice de l’influent quotidien slovaque Sme, elle est également l’auteure de livres en prose – Buchty švabachom (Partir, réfléchir, repartir, 2011), 57 km od Taškentu (A 57 km de Tachkent, 2013) et Reflux (2015). Elle appartient à la génération née sous le communisme, mais qui a grandi dans « la folie » des années 90 et a acquis une expérience à l’étranger (France). Dans ses romans sur les nomades modernes et les expatriés, elle part de sa propre expérience et s’intéresse à la question de l’identité face à un nouvel environnement : « Quand nous sommes transplantés dans un autre environnement, notre identité est ébranlée. Chez nous, nous savons où nous sommes, mais quand nous arrivons dans une grande ville étrangère, nous sommes tout à coup face à de très nombreux choix et nos décisions répondent à des logiques totalement différentes ». Toute une génération de jeunes Slovaques s’est identifiée aux personnages de son recueil de nouvelles Buchty švabachom (Partir, réfléchir, répartir), des jeunes attirés par les billets d’avion bon marché, prêts à franchir des frontières abolies pour aller travailler à l’étranger. Certains d’entre eux sont déjà rentrés. « Quand vous rentrez, vous vous rendez compte que la Slovaquie est en réalité tout à fait normale. Il n’y a pas de différence entre le Grand Monde et les Occidentaux parce que les Occidentaux sont présents partout », affirme l’auteure.

    Partir, réfléchir, repartir (2019)
    Traduction: Nicolas Guy
    À paraître aux Editions Intervalles

  • Andrea Salajova (1974)

    Née en 1974, Andrea Salajova vit et travaille à Paris. Passée de l’écriture cinématographique à la littérature, elle a publié Eastern en 2015 aux Editions Gallimard. En montant plus haut est son deuxième roman (2018).

    Eastern (2015)
    Édition Gallimard

    En montant plus haut (2018)
    Édition Gallimard

  • Viliam Klimáček (1958)

    Dans les années 90, alors jeune docteur en médecine, Viliam Klimáček a pris la décision de quitter son poste d’anesthésiste pour se consacrer pleinement à l’art dramatique et à la littérature. C’est à Bratislava qu’il a créé la troupe  GUnaGU pour laquelle il a écrit des dizaines de pièces aujourd’hui très renommées. Bien que son nom soit avant tout associé au théâtre, il s’est présenté, à plusieurs reprises, sur la scène littéraire comme auteur de prose à succès. Parmi ses œuvres les plus connues, on compte Horúce leto 68 (2011 ; trad. fr. Bratislava 68 : Été brûlant, 2018). Ce roman captivant, tragi-comique, basé sur des faits réels, débute dans la nuit du 20 au 21 août 1968, nuit d’été torride pendant laquelle les chars des cinq armées « alliées » pénètrent sur le territoire tchécoslovaque. À partir de ce moment, s’enchaînent des situations tout aussi tragiques que bizarres, où les héros du livre et leurs familles décident de leurs destins.

    Bratislava 68: Été brûlant (2018)
    Traduction: Richard Palachak, Lydia Palascak
    Agullo Éditions

  • Zuska Kepplová (1982)
  • Andrea Salajova (1974)
  • Viliam Klimáček (1958)

Suivez nous sur les réseaux sociaux

facebook instagram

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.