Mária Ferenčuhová – Immunité

Recueil qui a rencontré un lectorat inhabituel en Slovaquie. Le point central est le corps humain, son processus de transformation et de destruction, les traitements médicaux, mais aussi l’impossibilité d’inverser les atteintes pathologiques menant à la mort. Le livre repose sur la métaphore de la résistance, du croisement de ce qui étranger et de la défense contre ses effets. L’auteure innove en travaillant avec la tradition de l’écriture comme thérapie, mais elle la pousse principalement vers la poésie comme diagnostic inexorable du sujet et du monde qui l’entoure. Elle analyse la relation à soi-même, à son propre corps, à la construction du moi, à cette nouvelle identité dans le rapport à nos proches, à l’environnement immédiat ainsi qu’à l’histoire et au destin qui se déroulent parallèlement. Les vers de M. Ferenčuhová sont implacables dans leur expression, accablant par leur éternité sans merci. C’est précisément cette langue fulgurante qui généralise et réduit le patient – le sujet – en objet de la médecine, en un ensemble de symptômes. Dans Imunita (Immunité), on perçoit de fait les échos de la critique foucaldienne, celle du régime moderne du pouvoir et du contrôle.

La Traductière 2019
Traduction : Silvia Majerská 

Mária Ferenčuhová: Immunité

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.