Pavel Vilikovský – Autobiographie du mal

L’œuvre de Pavel Vilikovský pourrait être décrite comme un roman à la recherche de l’essence du mal, un livre sur la peur dans laquelle nous avons grandi au temps du socialisme et sur notre image faussée de la liberté : « Du moment qu’il est question de liberté, nous ne croyons pas en ce dieu car nous ne l’avons jamais vu ». Jozef Karsten, le héros principal de la première partie du roman, est terrorisé par la sécurité de l’État d’un petit village de la zone russe près de Vienne: ils le font chanter et l’obligent à coopérer, à rendre visite à ses amis influents à Bratislava et à les faire venir jusqu’à eux. Karsten lutte plusieurs jours durant contre le mal auquel il recourt lui-même et tombe dans les mêmes méthodes que ses geôliers ; l’issue est tragique. La deuxième partie du roman est l’histoire d’un professeur de littérature à la retraite (par endroits, l’alter ego de l’auteur), qui étudie les journaux de Goebbels, motivé par les efforts pour trouver l’essence du mal.

Editions Maurice Nadeau
Traduction : Peter Brabenec

Pavel Vilikovský – Autobiographie du mal

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.