Peter Pišťanek (1960 – 2015)

A fait des études de scénariste de film. Dans les années quatre-vingt, il a co-fondé un groupe de musique culte. Rédacteur en chef du premier magazine Internet slovaque inZine dans les années 90. En 1991, il a publié son premier livre, Rivers of Babylon, qui lui a permis de proposer un nouveau type de littérature basée sur un mélange original des genres « classiques » et « périphériques », une première pour un auteur slovaque. Peter Pišťanek a à plusieurs reprises puisé son inspiration dans son cadre de vie, non loin de Bratislava, à la frontière de la grande ville et de la campagne. Ses premières oeuvres sont caractérisées par une narration linéaire et un développement rapide de l’intrigue ; loin des analyses psychologiques, il a écrit ses oeuvres de manière détachée, laconique. Au début, la critique littéraire a refusé de le prendre au sérieux, mais il a fait de tout ce scepticisme vis-à-vis de son style veule, ordinaire, la force de son écriture d’auteur. Son style est marqué par une écriture « courte et lapidaire » et un regard ironique sur la réalité slovaque. Les descriptions très précises sont caractéristiques de ses écrits ultérieurs, écrits qui se démarquent également par une plus grande tendance à l’émotion et à l’amertume. Certains de ses livres ont été adaptés en films. Dans son livre Recepty z rodinného archívu (Recettes de famille), il explore la relation entre la nourriture et la mémoire et il y exprime son amour pour la région de Bratislava et sa campagne. Il a décidé de mettre fin à ses jours. Le génie acéré et toxique de la littérature slovaque en la personne de P. Pišťanek a laissé un vide.

Programme

Chers visiteurs, vous trouverez bientôt sur ce site le programme complet des présentations des auteurs slovaques, ainsi que de leurs oeuvres, dans le pavillon de Bratislava à LIVRE PARIS 2019.